06sept. 2013

Patric Ferrer - Le baiser de Pandore

J'ai découvert Le baiser de Pandore par une lecture commune organisée sur e-lire. Ce n'est pas ma littérature habituelle, mais je suis très pour l'éclectisme, j'en ai fait un peu à l'école (course, saut, ...) et j'ai eu une jeunesse bercée par San-Antonio et Agatha Christie. Donc, j'ai lu.

Le baiser de Pandore

Tout d'abord, ce que j'en ai dit:

Ma première impression à la fin de la lecture est une déception, je reste sur ma faim. Pas complètement, dans le sens où on ne s'attend pas à la chute, mais quand même, on aimerait comprendre un peu plus, certaines questions restent sans réponses et c'est frustrant.

J'ai apprécié la partie "française" qui est très vivante, avec de l'action juste ce qu'il faut et pendant laquelle se mettent en place les éléments qui auraient pu faire que l'enquête Russe dure et réponde à nos interrogations.

Les personnages sont parfois un peu trop caricaturaux mais sont attachants, et on a envie de les connaitre un peu plus, d'en savoir plus sur ce qui leur arrive. Mais on est privé de ça par une deuxième partie en "flashs" qui nous donne quelques éléments mais pas assez.

Bref, un livre agréable à lire, mais pas à finir.

Je ne sais pas trop ce que je peux ajouter à cette critique, si ce n'est que j'ai appris que ce livre avait une suite. Je suis donc à la fois rassuré et déçu. Rassuré car cette sensation d'inachevé est normale, mais déçu parce que la suite n'est pas réellement introduite.

Quoi qu'il en soit, j'espère pouvoir lire la suite et faire un autre billet. Je croise les doigts pour que toutes les questions soulevées par cet opus trouvent leurs réponses.

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/128